10 novembre 2009

BALLADE POUR LA SAINT-MARTIN


Poème de circonstance (proposé par Rodolphe), écrit par
Henri Devain...poète jurassien





C'est l'hiver ! La ferme bourdonne
Comme ruche aux premiers bourgeons.
Pour qui ? Pour quoi? Dieu me pardonne !
On saigne aujourd'hui le cochon.
Voilà qui promet grand'liesse
Et joyeux branle de flacon!
N'avez-vous pas, la bonne hôtesse,
Place pour un gentil luron?


De grand coeur, je vous abandonne
Tous les travaux peu folichons.
Je serai roi si l'on me donne
Un peu de vin de ce cruchon.
Pour vous rendre la politesse,
Je dirai plaisantes chansons.
N'avez-vous pas, la bonne hôtesse?
Place pour un gai luron ?


A table donc! Par la Madonne,
J'ai soif autant qu'un esturgeon!
Qu'on décoiffe dame bonbonne
De son poudreux capuchon.
Le ciel bénira vos largesses,
Votre étable et votre maison,
Puisque vous eûtes, bonne hôtesse,
Place pour un gentil luron!

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Pour améliore ce blog nous avons besoin de votre commentaire.
Merci d'avance