16 mars 2010

2010, ODYSSÉE DANS LES CYBERMENACES

Bande-annonce du sujet traité par M. Bruno Kerouanton au CAID le 22 mars 2010
 2010 a souvent été une année symbolique pour les auteurs de science-fiction. Si les imaginations fertiles de ces derniers avaient considéré - à tort - que nous aurions colonisé Mars et que nous nous déplacerions en vaisseaux spatiaux domestiques, la plupart d'entre eux n'auraient pas imaginé un instant que ce que nous vivons en cette année 2010  est tout de même extraordinaire sur bien des aspects.

2010 consacre l'avènement de l'ère du milliard… L'unité de base est désormais le milliard, ou le Giga : Processeur à 3 milliards d'opérations par seconde et constituées de plusieurs milliards de transistors , mémoires et disques durs en Giga-octets, vitesses de transmission réseau en Gigabit/s ... le tout interconnectant des milliards de systèmes, et des milliards d'êtres humains !


Un simple disque "Blu-Ray" contient 50 giga-octets de données, soit plus de mille milliards de bits d'informations.
 Un disque dur en contient cent fois plus , mais tient aisément dans une poche de chemise et vaut 70 francs !
 Les ordinateurs sont portables, se vendent en supermarchés à côté des fruits et légumes, ne valent que quelques centaines de francs et sont infiniment puissants.
 L'information se transmet quasi instantanément d'un bout à l'autre de la planète, et permet de se parler, de se voir, d'échanger instantanément…

Grâce à cela, l'informatique est omniprésente, créant ainsi un cyberespace certes virtuel, mais paradoxalement très concret, et toujours axé sur le Giga :

 Trois milliards de téléspectateurs lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Vancouver.
 Un demi-milliard d'êtres humains connectés sur Facebook.
 Quatre milliards de photos mises en ligne sur Flickr.
 Un milliard de vidéos vues sur YouTube… par jour !
 90'000 milliards d'emails échangés sur Internet, soit 247 milliards chaque jour entre les 1 milliard et demi d'internautes ayant une adresse email .
 La facture globale d'électricité pour tout cela s'évalue à 10 milliards de dollars annuels...
 La consommation électrique des serveurs Internet aux USA était en 2007 de 5 gigawatts, et de 14'000 gigawatts pour le reste du monde . Parions qu'elle a augmenté en 2010.
 Le chiffre d'affaires généré par les ventes sur Internet dépasse les 200 milliards de dollars annuels .
 Le nombre de logiciels téléchargés sur la plateforme AppStore d'Apple a dépassé le milliard en seulement 9 mois .
 Le nombre de morceaux de musiques achetés sur cette même plateforme va dépasser les dix milliards  !

Giga… gig-antesque, gig-antisme ! Nul auteur de science-fiction n'aurait imaginé de telles chiffres ! Nul informaticien n'y aurait cru il y a seulement 10 ans… seulement, voilà. L'ère du milliard est loin d'être virtuelle et génère non seulement des revenus colossaux, mais fédère désormais notre mode de vie, tant professionnelle que personnelle.

Comme nul monde, même virtuel, n'est parfait et que la nature a horreur du vide, il est sans conteste logique qu'une telle aubaine ait rapidement attiré les criminels en tous genres, soucieux également de profiter de cette manne incroyable :

 Le botnet Srizbi, c'est 315 000 machines sous contrôle, envoyant 60 milliards de spams/jour .
 On estime que l'ensemble des botnets contrôle entre  1,5 et 2 millions de PC , afin de perpétrer diverses exactions, dont l'envoi de pourriels qui est estimé à plus de

 La messagerie Hotmail reçoit 5.5 milliards de pourriels chaque jour, et parmi les 350 millions d'usagers de ce service, il y a suffisamment de spammers pour en envoyer 8 milliards quotidiennement !

 Les différentes armées du monde ont compris l'intérêt stratégique d'Internet, et investissent à coup de milliards : Les USA ont déjà lancé un plan de cyberdéfense de 17 milliards de dollars , et les analystes   prévoient des budgets de 50 à 70 milliards de dollars pour les activités de cyberdéfense américaine.

 Le Pentagone a annoncé que les cyberattaques lui avaient coûté plus de 100 millions de dollars en six mois

 Parmi d'autres pays ne négligeant pas cet aspect, la Chine n'est pas en reste  et investissement lourdement dans les nouvelles technologies de l'information, pour des objectifs tant défensifs qu'offensifs.


Malheureusement, nous n'aurons que quelque 5400 milliards de nanosecondes pour présenter tout cela (!), mais j'ose espérer que cela sera suffisant pour vous démontrer que ce gigantisme que constituent désormais Internet et ses succédanés ne peut et ne doit plus être pris à la légère dès qu'il s'agit de s'y aventurer !

Bien entendu, l'objet du débat n'est pas d'effrayer à jamais les internautes que nous sommes tous, mais de se poser les bonnes questions : est-il raisonnable de toujours m'y connecter ? Quels sont les bons réflexes ? Que se passera t-il ensuite ?

J'espère vous voir nombreux lors de cette présentation !

Bruno Kerouanton


Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Pour améliore ce blog nous avons besoin de votre commentaire.
Merci d'avance