ACTIVITÉS PROGRAMMÉES

POUR TOUS
Lundi 26 février 2018 : Les membres faisant partie du Groupe Facebook du CAID, comme ceux qui souhaitent s'y associer, peuvent se retrouver dès 09h30 dans la salle Indigo

PRÉAVIS pour le 1er semestre 2018
23 avril 2018 : "Aide informatique aux personnes atteinte d'un handicap" présenté par Pierre-Robert Girardin

POUR PC
26 février 2018 : ateliers selon demandes faites avant le 24 février
POUR MAC
19 février 2018 : questions ouvertes
POUR GROUPE TABLETTES
26 février 2018 : Applications utiles (Mobile CFF, Suisse Mobile, etc.) et synchronisation entre terminaux (inscription obligatoire)

3 février 2011

MADE IN CHINA?

Aventures et pérégrinations d'un iPhone
Les Etats-Unis considèrent l'iPhone comme étant un produit importé de Chine, "Made in China", ce qui pèse pour une part non négligeable sur le déficit de sa balance commerciale avec ce pays. Qu'en est-il en fait? Où l'iPhone est-il fabriqué? 
Ses composants viennent notamment de Samsung, Toshiba ou Infineon, c'est-à-dire de la Corée du Sud, du Japon, d'Allemagne, ou d'autres pays encore. À leur tour ces pièces détachées sont composées d'autres pièces détachées, etc. qui toutes ensemble partent vers la Chine pour être assemblées en produits finis.
Le prix de revient d'un iPhone de 2009 est estimé à $ 180 environ, dont $ 6.50 seulement émarge à l'assemblage final en Chine. Ainsi, le déficit de la balance commerciale des Etats-Unis envers la Chine est considérablement surévalué, de même d'ailleurs que le déficit vis-à-vis des pays sous-traitants comme l'Allemagne, la Corée, Taiwan ou le Japon. Il présente cependant un avantage: exercer une pression encore plus forte sur la Chine pour obtenir la dévaluation du yuan.
Dans le prix de revient d'un iPhone, il faudrait également prendre en considération les "Recherches et Développements" - R & D - effectués dans la Silicon Valley.
En 2009, l'iPod a créé aux Etats-Unis 14000 emplois pour sa production et sa commercialisation (marketing), 8000 pour le commerce de détail et le service après-vente, et 6000 pour des ingénieurs et des managers.
En d'autres termes, les iPhones, comme les iPod, n'échappent pas au mouvement de la globalisation. Plutôt que "Made in China", il faudrait dire "Made in the World".
Source: NZZ 02.02.11
03.02.11


Aucun commentaire :