MEMENTO POUR TOUS


Lundi 23 septembre 2019 à 9h30 : suite des échanges du Groupe photo, salle "Verte" (ex Indigo).

POUR PC
Échanges et conseils sur demandes

POUR MAC
Échanges et conseils sur demandes

POUR TABLETTES ET SMARTPHONES
Lundi 30 septembre 2019 à 9h30 : "Faites parler votre smartphone ou votre tablette" sous Android, salle d'informatique (verte, Indigo)

GROUPE FACEBOOK
Échanges et informations : voir le groupe virtuel

29 novembre 2011

DES CHIENS BIEN ÉLEVÉS

Découvert par Jean-Michel


_

CONCERTO POUR TOM ET JERRY

Proposé par Marc


_

26 novembre 2011

LE JOURNAL DE LA SCIENCE


<h2>Le survol de la Terre par l'ISS</h2><p>10 minutes . Bonjour et bienvenue dans ce 100e numéro du journal de la semaine . Au sommaire de cette émission nous découvrirons un matériau d'un nouveau genre de l'eau sous la surface d'un satellite de Jupiter , qui se pique tout seul . Et enfin , nous partirons tous en orbite à 350 kilomètres d'altitude . Les polymères , comme tous les résine époque si bien des avantages . Ils sont généralement très solide , et résiste à la chaleur aux attaques chimiques pour autant . Une fois ces résine toute soudure ou réparations devient impossible . La nation , il est impossible de refasse ces pièces comme on pourrait le faire avec du verre laboratoire matière molle et chimie de l'US P 6 Paris tech : les chercheurs viennent pourtant de contourner ce problème en mélangeant une résine époque si avec des acides gras issus de l'industrie papetière et un catalyseur , puis en puisant cette mixture dans une presse chauffante . Ils ont pu obtenir un matériau organique aux propriétés inédites comme les résine de caoutchouc . Celui -ci est léger et demeure à la fois résistant élastique . Mais comme le verre , il peut être façonné ou par chauffage cette propriété permet entre autres d'obtenir des formes d'objets difficiles ou impossibles à obtenir par moulage utilisé comme base de composite , ce nouveau matériau pourrait ainsi concurrencer les métaux et trouver de large application dans des secteurs aussi divers que l'électronique , l'automobile , la construction , mais entre 1995 et 2003 , sonde américaine Galileo a pu survoler à plusieurs reprises Europe une Lune de Jupiter dont la surface glacée pourrait cacher un océan d'eau liquide . De quoi envisager des conditions favorables au développement de la vie . Beaucoup estiment cependant que l'épaisseur de la glace , évaluée à 10 kilomètres c'est trop important pour permettent des échanges chimiques énergétique suffisant entre la surface et cet océan profond pourtant jugée indispensable à l'émergence de la vie . Mais Henri examinant les images prises par la sonde Galilée des astronomes de l'université du Texas à Austin suggère que certaines structures circulaires de glace morcelée pourrait trahir la présence de géant situé à moins de 3 kilomètres sous la surface . Pour étayer leur hypothèse il compare ces structures à des terrains particulier sur terre , notamment à la surface de certains glaciers situés dessus du volcan . Si l'hypothèse des chercheurs devaient se vérifier . Il pourrait donc subsister sur Europe . Les échanges suffisant entre les aussi qui en profondeur la surface . De quoi relancer la recherche de vie sur cette Lune objectif que n'exclut pas la NASA . Attention expérience sous l'action de la lumière . Cette simple feuille de plastique qui va se transformer qu'aucune démonstration cette fin de polystyrène n'a pourtant rien de particulier . Elle a été pré- découpé , certes , et les prix ont été avant l'expérience , mais c'est dans le très noir qui marque les que réside l'intérêt de cette petite démonstration appliquée à l'aide d'une simple imprimante à jet dans ce très sombre , permet de capter plus l'énergie lumineuse au niveau de charnière , le plastique s'échauffent ainsi plus rapidement ce qu'on tracte , forçant la feuille à se plier et maîtrise du processus est loin d'être évidente mais en modernisant les mécanismes mis en jeu . Une équipe de l'université de Caroline du Nord a pu montrer comment il était possible par exemple de contrôler l'angle du prix en jouant sur la largeur du très au-delà de la compréhension du phénomène . Le fait de pouvoir obtenir aussi facilement une forme très dimensionné L à partir d'une simple feuille de plastique pourrait intéresser l'industrie , en particulier dans le domaine des emballages . Pour finir , prenons un peu de leurs crampons dans la station spatiale internationale et jetons un oeil par le jour , ces trois derniers mois par les astronautes présents à bord de l'ISS . Ces images ont été prises à l'aide d'un Reflex numériques . Ils sont diffusés ici . Si la Grande-Bretagne on aperçoit si le Delta du Nil , le Moyen-Orient nous voulons l'Asie du sud- ouest , les aspects nous orageuse . Hmm . à des eaux polaires . C'est un tout autre spectacle qui attend les astronautes celui des aurores boréale . Voilà . Retour sur terre . Cette émission est terminée , on se retrouve la semaine prochaine un nouveau tour d'horizon de l'actualité scientifique . En attendant , rendez -vous sur science actualité . FR , le site de la rédaction vendredi prochain . </p>

_

23 novembre 2011

ATTENTION À LA FRAUDE AVEC UN PAQUET IMAGINAIRE

Communiqué par Jean-Noël Maillard, directeur de Caritas

Faites circuler ce message autour de vous, notamment à l’approche de Noël.


Une lettre est déposée à votre domicile par la compagnie PDS (Service de livraison de colis) indiquant qu’elle est dans l’impossibilité de livrer un colis et que vous devez la contacter
au numéro 0906 6611911

N’APPELEZ PAS ce numéro, car il s’agit d une arnaque émise depuis le Belize !

Si vous appelez ce numéro, et que vous commencez à entendre le message enregistré, il vous sera immédiatement facturé 315 £ (315 Livres sterling = environ 450 francs suisses) pour l’appel téléphonique.


_

21 novembre 2011

UN CAID EXPOSE À PORRENTRUY


Engelbertus Schreuder expose ses aquarelles à l'hôpital de Porrentruy
jusqu'au 31 décembre 2011


Depuis son enfance notre ami, autodidacte, se passionne pour la peinture et le dessin. Après sa retraite, il a une attirance particulière pour l'aquarelle.
On peut dire que l'aquarelle est très subtil et difficile dans la technique et la pratique. C'est une technique qui demande moult patience, non pour réaliser une peinture, mais pour comprendre le pourquoi du comment, l'essentiel.
Une faute ne se pardonne pas. L'aquarelle est donc l'art de l'anticipation (mélange de couleurs, proportions d'eau, sechage, réserves etc.....)

Bert nous invite dans son monde et espère qu'il puisse nous convaicre de ses propos

20 novembre 2011

TOTALEMENT BLUFFANT

Découvert par Marc





_

18 novembre 2011

LE BEAUJOLAIS NOUVEAU EST ARRIVÉ

Ceci est la version 1992, mais le Beaujolais nouveau de 2011 est aussi dans les bistrots

COMMENT LE MONDE EST DEVENU NUMÉRIQUE


Cliquez sur l'image ci-dessous

LE JOURNAL DE LA SCIENCE


<h2>Le chevaucheur d'araignée et la pierre de Soleil</h2><p>Bonjour et bienvenue dans le Journal de la semaine pour un tour d'horizon de l'actualité scientifique. Au sommaire de ce numéro, un chevaucheur d'araignée, la fin de la précocité en science, la pierre de Soleil et l'intrus de la ceinture d'astéroïdes. Voilà ce numéro est terminé, merci de l'avoir suivi. Rendez-vous vendredi prochain dans cette même émission ou bien sur science actualités.fr, le site de la rédaction,. A la semaine prochaine. Le chevaucheur d'araignée Il y a 50 millions d'années, un petit acarien grimpait sur le dos d'une araignée pour se faire transporter vers des horizons plus cléments. Manque de bol. Ce jour-là, sa monture s'est fait piégée par de la résine végétale. Une résine qui a ensuite durcie pour se transformer en ambre, figeant dans un éternel présent les organismes emprisonnés... Comme notre malheureux passager clandestin qui vient d'être découvert par une équipe anglo-allemande. Long de 176 micromètres, cet arthropode est l'un des plus petits organismes jamais observés par tomographie en rayons X. S'il est déjà rare d'observer des acariens fossilisés, les voir en pleine action relève du miracle. D'autant que ce qui se pratiquait il y a 50 millions a toujours cours aujourd'hui. Les descendants ou lointains cousins de cet acarien présentent en effet ce comportement opportuniste, ils se font transporter. Un fait que les biologistes expliquent ainsi : ce genre d'acariens se reproduit très vite mais seulement si les conditions environnementales sont appropriées. Si tel n'est pas le cas, il grimpe sur le dos d'arthropodes de plus grande taille, des araignées par exemple, pour parcourir de plus grandes distances et tenter d'atteindre le milieu optimal. Précocité ne fait pas loi en science Quand Albert Einstein a publié sa théorie de la relativité restreinte, il avait 26 ans. La gravitation universelle et la mécanique quantique sont nées quand Newton et Heisenberg avaient 25 ans. Un constat qui a fait naître le culte de la précocité en science et cette phrase d'Einstein : &#171; une personne qui n'a pas apporté de contribution majeure à la science avant l'âge de 30 ans ne le fera sans doute jamais &#187;. Une affirmation aussi sévère que fausse. C'est ce que suggèrent deux Américains après avoir étudié la carrière des Prix Nobel. En moyenne, sur le siècle dernier, les travaux majeurs ont été effectués par des chercheurs approchant la quarantaine avec quelques nuances. Jusqu'à 1905, le pic de créativité apparaissait vers 36 ans alors que depuis 1985, il est plutôt atteint vers 45-50 ans. Pour les auteurs, ce décalage s'explique par la quantité toujours croissante de connaissances à assimiler et par un moins grand nombre d'avancées purement théoriques. Des différences existent aussi entre les disciples. Voici par exemple les résultats obtenus en médecine avec en abscisse l'année de la découverte majeure et en ordonnée la fréquence des quarantenaires (c'est la courbe du haut) ou des trentenaires (la courbe du bas). Il apparaît qu'en médecine, les résultats majeurs sont bien plus souvent obtenus vers 40 ans que vers 30 ans. Idem si l'on considère les courbes de la chimie. En physique, la tendance est similaire même si la proportion de trentenaires est plus élevée qu'ailleurs. La pierre de Soleil Il y a une dizaine d'années, non loin de l'épave d'un bateau anglais datant du XVIe siècle, des chercheurs trouvaient une pierre étrange, capable de polariser la lumière. Parvenue dans le laboratoire de Physique des Lasers de l'université de Rennes, cette pierre a été identifiée comme un cristal de calcite transparent assez courant en Scandinavie. Une origine qui a donné une idée aux chercheurs. Et si ce cristal était la pierre de soleil dont parlent les sagas scandinaves ? Cette pierre que les navigateurs sortaient de leur poche pour s'orienter et qui aurait peut-être permis aux Vikings d'atteindre vers l'an 1000 l'Amérique du Nord ? C'est en tout cas une possibilité. Les chercheurs ont en effet montré qu'en passant au travers de ce cristal, les rayons du soleil forment deux images dont l'intensité permet de déduire la position du soleil et donc de s'orienter. Pour les auteurs de l'étude, ce compas optique a pu exister jusqu'à la découverte de la boussole au XIIIe siècle, voire après, lorsque la présence de canons métalliques à bord des rafiots perturbait trop le compas magnétique. L'intrus, cousin de la Terre Entre Mars et Jupiter, il y a une ceinture d'astéroïdes et à l'intérieur de celle-ci, il y a un intrus : un astéroïde de 100 kilomètres de diamètre appelé Lutetia dont la couleur et les propriétés de surface n'ont rien à voir avec celles de ses congénères. Et pour cause : cet astéroïde n'est pas né dans cette partie du système solaire. Il est un fragment, un vestige de la matière originelle qui a permis à Mercure, Vénus et la Terre de se former. C'est ce que vient de découvrir une équipe franco-américaine après avoir combiné les données de la caméra OSIRIS de la sonde Rosetta et celles obtenues par différents télescopes terrestres. Initialement, Lutetia appartenait au système solaire interne. Il a néanmoins été dévié en passant à proximité d'une planète rocheuse. Son orbite aurait alors été modifiée et Lutetia, exilé, se serait retrouvé dans la ceinture d'astéroïdes. Réalisation : Christian Buffet Production : Universcience 2011 </p>

17 novembre 2011

QUI POURRA LIRE LE MESSAGE ?

TRAIN EXPRESS BEIJING-SHANGAI

Découvert par Georges

Vous devez télécharger le diaporama, en cliquant sur l'adresse figurant sous la photo,
 avant de le visualiser

15 novembre 2011

LE CARRÉ MAGIQUE D'ALBERT DÜRER

Découvert par Jean-François


12 novembre 2011

11 novembre 2011

JOURNAL DE LA SCIENCE

<h2>Un écureuil aux dents de sabre</h2><p>Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau numéro du Journal de la Semaine où nous découvrirons : - un couple fusionnel de troglodytes ; - un écureuil aux dents de sabre ; - un 4x4 de quelques nanomètres ; - et puis nous apprendrons comment étudier une planète située à 14 milliards de kilomètres. Duo de troglodytes Certains oiseaux sont réputés pour être de fins chanteurs. Le troglodyte maculé, qui vit en Amérique du sud, fait partie de ceux-là. Mais écoutez plutôt&#8230; Chant d&#8217;un couple de troglodytes Ce que vous venez d&#8217;entendre n&#8217;est pas le chant d&#8217;un individu seul, mais celui d&#8217;un mâle et d&#8217;une femelle enchaînant leurs phrases si parfaitement qu&#8217;il est quasiment impossible de savoir &#8211; à un instant donné &#8211; qui chante effectivement. Voulant en savoir plus sur cet étonnant duo, des scientifiques de l&#8217;université John Hopkins, aux États-Unis, ont entrepris d&#8217;enregistrer plus d&#8217;un millier de chants de troglodytes maculés. Et comme le montre cette vidéo, les chants du mâle (en bleu) s&#8217;enchaînent parfaitement avec ceux de la femelle (en rose). Vidéo chant avec graphique Selon les chercheurs, il s&#8217;agit d&#8217;une collaboration étroite et non d&#8217;une simple succession de chants individuels. C&#8217;est à la femelle que revient ici le rôle de chef d&#8217;orchestre : son chant est un peu plus fort, et c&#8217;est sur lui que le mâle se cale pour compléter les phrases de sa partenaire. Il lui arrive d&#8217;ailleurs parfois de se tromper, comme ici&#8230; Vidéo : le mâle se trompe En étudiant, à l&#8217;aide d&#8217;électrodes, l&#8217;activité cérébrale de ces petits oiseaux, les scientifiques ont pu confirmer cette analyse. En effet certaines zones s&#8217;activent chez le mâle uniquement lorsque la femelle produit son chant. Cette faculté semble montrer que certains circuits nerveux &#8211; qui sont communs à l&#8217;Homme &#8211; sont prédisposés à la coopération. Écureuil aux dents de Sabre Les amateurs de l&#8217;Âge de Glace se souviendront sans doute de Scrat, cet écureuil aux canines démesurées auquel il arrive les pires aventures. Cet animal préhistorique, fruit improbable d&#8217;une rencontre entre un rongeur et un tigre aux dents de sabres, est en fait une pure invention. Scrat (sous réserve de copyright) Mais la fiction pourrait bien rejoindre la réalité. Car en Argentine, des paléontologues américains ont découvert le crane fossilisé d&#8217;un mammifère primitif qui ressemble beaucoup à Scrat. Photo fossile Baptisé Cronopio dentiacutus, ce petit animal, gros comme une souris, vivait il y a 100 millions d&#8217;années, quand les dinosaures régnaient sur Terre. Image reconstitution Bien que rappelant l&#8217;écureuil, cet animal n&#8217;appartient pas à l&#8217;ordre des rongeurs. Membre des Dryolestoidea, une famille aujourd&#8217;hui disparue, il possédait une dentition très spécialisée, notamment 2 longues canines qui lui servaient sans doute à capturer des insectes. La largeur de ses orbites laisse supposer qu&#8217;il chassait la nuit. Ce spécimen est le second crâne de mammifère connu en Amérique du Sud pour la période du Crétacé. D&#8217;où l&#8217;intérêt tout particulier des chercheurs pour ce fossile. 4X4 nano Quand certains rêvent de posséder le plus gros des 4x4, d&#8217;autres &#8211; plus rares &#8211; songent à en créer de minuscules. Et dans ce domaine, il sera sans doute difficile d&#8217;égaler celui réalisé par l&#8217;équipe de Paul Weiss, de l&#8217;Université de Californie. Et pour cause, ne mesurant que quelques nanomètres, le véhicule mis au point par les chercheurs pourrait se résumer à une simple formule chimique. Formule chimique Assemblé atome par atome grâce à un microscope à effet tunnel, il s&#8217;agit pourtant bel et bien d&#8217;un véhicule à 4 roues motrices, dans la mesure la construction chimique possède à ses extrémités des parties mobiles. Images 3D En fournissant des électrons au système, les &#171; roues &#187; peuvent entrer en rotation, dans un sens ou dans un autre. Si bien qu&#8217;il est possible de contrôler le déplacement de ce nanovéhicule vers l&#8217;avant, vers l&#8217;arrière, voire de le faire tourner sur lui-même. Alors certes, ça ne permettra pas de gravir les montagnes ou &#8211; plus modestement &#8211; de grimper sur les trottoirs, mais en terme de recherche fondamentale, c&#8217;est déjà une belle prouesse. Éris éclipse une étoile Découverte en 2005 aux confins du système solaire, Éris est une &#171; planète naine &#187; comparable à Pluton. Mais comment obtenir les caractéristiques d&#8217;un corps situé à près de 14 milliards de km de la Terre ? Dans la revue Nature, les astronomes européens de l&#8217;ESO viennent malgré tout de dresser un portrait un peu plus précis de cette planète inaccessible. Pour ce faire, ils ont profité d&#8217;un événement astronomique assez rare : le passage d&#8217;Éris devant une étoile. Objectivement, le phénomène n&#8217;a rien de très impressionnant. L&#8217;étoile s&#8217;éteint, cachée par la planète naine, puis réapparaît au bout de quelques dizaines de secondes. Pourtant, en observant la baisse de luminosité et la durée d&#8217;occultation en différents points du globe, les astronomes ont pu en tirer un certain nombre d&#8217;informations. On pensait qu&#8217;Éris était plus grande que Pluton. Son diamètre est finalement très comparable puisqu&#8217;il a été réévalué à 2326 km, contre 2300 à 2400 km pour Pluton. Sa densité &#8211; recalculée en fonction de ce nouveau diamètre &#8211; suggère qu&#8217;il s&#8217;agit d&#8217;un corps essentiellement rocheux recouvert d&#8217;un manteau de glace d&#8217;une centaine de km d&#8217;épaisseur. Chose surprenante, Éris est extrêmement brillante. Elle réfléchit 96 % de la lumière du Soleil : bien plus que la neige fraîche. Pour les chercheurs, cette caractéristique pourrait être due à la formation de glace d&#8217;azote lorsque la petite planète s&#8217;éloigne du Soleil et que sa surface se refroidit. Voilà, ce numéro est terminé. En attendant notre prochain numéro, retrouvez-nous sur science-actualités.fr, le site de la rédaction. À la semaine prochaine. </p>

10 novembre 2011

DERNIÈRES RECOMMANDATIONS POUR LA ST-MARTIN

Mercredi 16 novembre 2011

Rendez-vous au Restaurant de la Croix-Blanche à Courfaivre : dès 11h30 pour l’apéritif. 

Le repas est prévu à 12h00. Le menu est proposé à la carte, il sera servi et facturé selon les choix des convives.

Le déplacement peut se faire en voiture. Il est toutefois recommandé de choisir le train (départ à la gare de Delémont à 11h22 ; arrivée à Courfaivre à 11h28). Le patron de la Croix-Blanche attendra les voyageurs, avec un bus, à la gare de Courfaivre et ... les conduira à bon port.


Il fera de même pour le retour en train qui se fera à l'heure convenue…  à la fin des hostilités.

RECETTE DU CUISTOT DES ADELLES

Potiron ou potimarron, deux légumes de saison, aux qualités insoupçonnées

Ces deux cucurbitacées sont de la même famille. Le potimarron est très légèrement sucré, avec un léger goût de châtaigne, il convient mieux pour la pâtisserie. Le potiron servira alors de base à de délicieux potages.

Peu d'aliments possèdent autant de vertus nutritionnelles que nos deux courges. Contenant plus de 92 % d'eau, donc très peu calorique, il est très efficace dans la prévention contre les calculs rénaux. Riche en potassium, donc parfait antidépresseur, il favorise même la transmission de l’influx nerveux au cerveau. Faible en sodium, il convient aux régimes sans sel et reste un excellent stabilisateur des fonctions intestinales.

J'ai concocté une recette intéressante d'une tarte au potimarron. >>>

9 novembre 2011

LILY NOUS A QUITTÉS

Lily Maillard nous a quitté dimanche dernier. Elle était membre du CAID depuis sa fondation. 
Les membres du CAID se souviennent avec émotion de la jovialité et du sourire constants que Lily apportait aux réunions hebdomadaires.
La cérémonie religieuse aura lieu le 14 novembre à 10h30 à l'église Saint Léonard de Bâle et l'enterrement à 15h00 au cimetière de Münchenstein.

Le CAID présente à sa famille ainsi qu'à ses proches ses condoléances sincères.  


_

LES BONNES HABITUDES FACE À L'ÉCRAN

Découvert par Pierre-André



8 novembre 2011

4 novembre 2011

INVITATION À L'ÉLYSÉE

Proposé par Marc

Cliquez sur l'image

1 novembre 2011

SEPT MILLIARDS D'HABITANTS SUR LA TERRE

Cliquez sur l'image ci-dessous


TRENTE MINUTES POUR COMPRENDRE

Cliquez sur l'image ci-dessous

PLUS D'ESPACE SUR LES ROUTES

<h2>Plus d&#8217;espace sur les routes</h2><p><p>Les systèmes de <a href="http://www.universcience-vod.fr//index.php/tag/navigation.html">navigation</a> par satellites vont gagner en précision. En Europe, un cap vient d'être franchi avec <a href="http://www.universcience-vod.fr//index.php/tag/egnos.html">Egnos</a> qui corrige les signaux <a href="http://www.universcience-vod.fr//index.php/tag/gps.html">GPS</a> et bientôt Galiléo.</p><p>&#160;</p><p>Vidéo extraite du <a title="Site du CNES" href="http://www.cnes.fr/Journal_espace/" target="_blank">Journal de l'espace du CNES</a> (novembre 2010), magazine spatial en vidéo.</p><p>&#160;</p></p>

LA FABRICATION DU MIEL