MEMENTO POUR TOUS


Lundi 14 octobre 2019 à 9h30 : atelier pratique sur "Les outils de randonnée" animé par JPM, salle Verte (ex Indigo), maximum 8 participants, s'inscrire à jp.miserez@bluewin.ch

POUR PC
Échanges et conseils sur demandes

POUR MAC
Échanges et conseils sur demandes

POUR TABLETTES ET SMARTPHONES
Échanges et conseils sur demandes

GROUPE FACEBOOK
Échanges et informations : voir le groupe virtuel

GROUPE PHOTO
Lundi 21 octobre 2019 à 9h30 : suite des échanges, salle Verte (ex Indigo)

Jeudi 7 novembre de 9h00 à 12h00 : exercice pratique sur le terrain (sujet à définir)

17 janvier 2012

CRISE D'EXTINCTION ?

<h2>Les crises d'extinction</h2><p>Alors vous avez abordé une question qui extrêmement intéressante qui a été posée en fait au début des années 2000 et qui était en fait , est -ce qu'aujourd'hui les humains sont -ils en train de créer les conditions d'une sixième grande <a href="http://www.universcience.tv/nom-crise-d-extinction.html">crise d'extinction</a> en pour cent je vais réagir sur un travail publié par un prix Nobel de chimie , qui s'appelle Paul crête saine et qui propose , en 2002 , le terme d'autres procès Paul crude connaît parce qu'il est célèbre à chimiste qui a eu le prix Nobel en 1995 , il a contribué à démontrer le trou dans la couche d'ozone et seulement entrepôt ça n'en fait nous vient pour expliquer dans les serres de la terre à un moment de son histoire qui récente évidemment on pourrait appeler à réfléchir sur quand commence entrepôt , c'est que le plus puissant moteur de l' <a href="http://www.universcience.tv/nom-evolution.html">évolution</a> n'est plus comme pendant très longtemps la salinité de l'océan . La longueur du jour où la composition de l'atmosphère , la température , mais l'activité d'une espèce sur l'et 1,9 million d'espèces connues et déposés dans les musées . Aujourd'hui , et ça c'est intéressant parce que ça permettra de relancer les débats après en fait une histoire qu'on arrive à raconter les géologues , les paléontologues depuis 570 millions d'années et ça n'est sûrement pas si avant les crises , on les connaît pas , c'est trop ancien . Les animaux le laisser trop peu de de de traces de fossiles , hein . Et là , donc on a des coquilles qui que que qui existent dans dans dans la nature . On a des des critiques . Et donc , on trouve des fossiles et depuis cette époque , on a dénombré 5 grandes <a href="http://www.universcience.tv/nom-crise-d-extinction.html">crise d'extinction</a> . J'ai pas de la 3e qui s'est vers 245 millions d'années et qui est un . C'est la plus grande 96 % des espèces vivantes Marines et terrestres , la vie devient des océans et la 5e la dernière . Elle est donc entre le le le le secondaire et le tertiaire . Donc elle est vers 65,5 millions d'années et l' État . Celle -ci , à peu près 0,16 % d'espèces vivantes aussi Marine et terrestre . Alors la question c'est pourquoi ces ce produit . Alors , il faut revenir à ce qu'est l' <a href="http://www.universcience.tv/nom-evolution.html">évolution</a> au cours du temps depuis l'apparition de la vie . On a 3 85 milliards d'années des grands événements dans l'océan ancestral , la vie est sorti de l'eau et c'est un subtil équilibre entre des espèces qui apparaissent donc cela spéciale Sion et puis de l'extinction , et si on s'est posé la question comme étant d'une espèce en sur les grands espaces type mammifères , on pense que ces deux à trois millions d'années , ça pourrait beaucoup plus pour des espèces Marines des uns vertèbres et de l'ordre de 7 ou 8 millions d'années et ces grandes crises brutalement à et remette les compteurs à zéro alors et sont pourquoi ces grandes crises la définition , c'est au moins 75 % des espèces qui vivent vivante qui disparaissent sur un là-dedans court . Il a , il faut revenir à la notion de temps entre la géologie et puis bien sûr , le sens du temps de l'humain , c'est-à-dire 2 millions d'années entre 300000 ans et deux millions d'années , les espèces , c'est à une heure c'est très court pour un géologue . C'est très pour un humain et c'est vrai qu'aujourd'hui ce qu'on observe c'est des changements extrêmement rapides qui se produisent alors dans l'histoire du vivant , c'est 5 grandes crises ont été bien étudié et travaillé . Elles sont liées toujours à des émissions très importantes de de volcans beaucoup de gaz carbonique , beaucoup de méthane aussi sont libérés dans l'atmosphère de la vapeur d'or du dioxyde de soufre , une température qui augmente souvent aussi des chutes des effondrement de l'oxygène dans l'eau et dans l'air . Donc dans dans le milieu marin et puis dans l'air . Et puis la température qui augmente et plus souvent , mais sur des impacts de météorites . ça a été bien documenté pour la cinquième grande crise disparition des dinosaures et des à Monique Marine alors comment est -ce qu'une espèce par son mode de vie pourrait créer les conditions d'une sixième grande crise , simplement parce qu'il est extrêmement impact en écho très peu de temps et à faire disparaître les espèces . Le document , qui s'appelle M et 2 , qui s'appelle Millenium écosystème assesseurs est sorti de du travail de 1400 et du monde entier commandité , donc par les chefs d' État lors de l'entrée dans le troisième millénaire et dit deux choses . En 2005 , qui nous dit que , d'une part , on remet au goût du jour ce qu'on appelle les services rendus par les écosystèmes et deuxièmement les taux d'extinction actuel sur environ 1000 fois plus rapide que ce qu'on avait calculé depuis la cinquième grande crise extinction le moment où disparaît justement ces fameux dinosaures et ses amis . Donc aujourd'hui , il est clair que l'humain modifie profondément son environnement et la Turquie et l'environnement , y compris bien sur le climat alors les causes de disparitions sont diverses et variées et à papier très récemment dans la revue nature repose la question : a -t-on déjà commencé à vivre la sixième grande <a href="http://www.universcience.tv/nom-crise-d-extinction.html">crise d'extinction</a> et leurs conclusions sont assez claires . En fait , il montre par exemple que , déjà , on a perdu 43 % des amphis bien . On parle de 30 ans ou 40 ans et que si , effectivement , on continue à perdre les espèces à ce rythme -là , comme l'a imaginé lui Anna l'Union internationale pour la conservation de la nature , on va aller , on a 2000 militaires , 500 années , on va perdre effectivement 75 % des espèces . Donc il faut absolument bien sûr qu'on réagisse si bon , si on veut éviter ces conditions très particulières dont la question avant sa pertinence et aujourd'hui est impératif que l'on change nos modes de vie . Si on veut éviter de continuer comme on le fait à l'heure actuelle , ça demande c'est des changements assez radicaux notre façon de faire et dans les relations entre les humains et non humains . </p>

Aucun commentaire :