6 janvier 2012

LE CUISTOT DES ADELLES VOUS RECOMMANDE

Le gâteau des rois a de très lointaines origines ...

Déjà chez les Romains, en début d'année, de grandes fêtes s'organisaient autour de Saturne, le dieu de l'abondance et de la prospérité. Au cours des Saturnales, le tirage au sort accordait à un roi bouffon l'autorité suprême sur les maîtres et esclaves, durant un jour ! On cachait sous un gâteau la fève rituelle et cela donnait lieu à de grandes fêtes populaires.
Une autre tradition, près de chez nous, se déroulait au XI siècle dans les abbayes de chanoines, fort nombreuses dans la région. Par exemple les chanoines du chapitre de Besançon avaient l'habitude à l'Epiphanie (6 janvier) de tirer au sort leur futur responsable, en cachant dans un pain une petite pièce d'argent. Cette coutume aurait finit par se généraliser.
Nous pourrions aussi suggérer à nos édiles politiques de choisir leurs responsables en confectionnant un immense gâteau des rois, duquel sortirait le président du Gouvernement ou le président du Conseil fédéral.
Mais là nous rêvons, et il est temps de vous donner une des nombreuses recettes de gâteau des rois que vous apprêterez pour recevoir vos petits-enfants :

  • Prenez deux fonds de pâte feuilletée, déjà étendues, diamètre 26 ou 28 cm.
  • Placez la première abaisse de pâte sur un papier sulfurisé. Humectez la pâte à l'eau froide et piquez-la avec une fourchette.
  • Etendez régulièrement une masse composée 150 gr de massepain et 150 gr de crème patissière, bien mélangée et homogène.
  • Recouvrez cette première abaisse de pâte avec la seconde, en pressant les bords avec la fourchette, afin de rendre étanche la bordure.
  • Vous dorez généreusement à l’œuf, puis passez la fourchette en croisillon, afin de décorer le gâteau. Vous n'aurez pas oublié de placer la fameuse fève quelque part dans le gâteau!
  • Cuisez la gâteau, dans un four sur 220 °, durant dix minutes, puis baissez la température à 180° pendant environ15 minutes.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Pour améliore ce blog nous avons besoin de votre commentaire.
Merci d'avance