ACTIVITÉS PROGRAMMÉES

POUR TOUS :

22 octobre 2018 : LES SECRETS DU CLAVIER D'ORDINATEUR - Reprise d'un atelier pour mac et windows - 9h30, avec pratique, d'environ 60 minutes. Inscription par courriel à philippe@tharin.org
17 décembre 2018 :
FAQ suivie de l'apéritif de fin d'année
14 janvier 2019 :
reprise de l'activité

PRÉAVIS :

29 octobre 2018 : le groupe d'anglais (de 8h à 9h) et ensuite le groupe MAC (de 9h à 11h) tiennent séance dans la grande salle

5 novembre 2018 : "Expériences d'une compétitrice de grimpe" par Catherine Choong
12 novembre 2018 : "Voyage au-dessus des montagnes en ballon stratosphérique" travail de maturité d'un groupe d'étudiant
15 novembre 2018 : repas de St-Martin
19 novembre 2018 : "Généalogie : outils informatiques" par René Vermor-Desroches
4 février 2019 à 14h00 : séance d'information (obligatoire) sur le cours pour débutants (du 11 février au 6 mai 2019)
11 février 2019 : séance plénière du CAID selon ordre du jour à venir

POUR PC

Voir ci-dessus

POUR MAC

Voir ci-dessus

POUR GROUPE TABLETTES

Pas d'activité programmée

POUR GROUPE FACEBOOK
Les activités du groupe sont annoncées et décrites sur Facebook ou dans un article ci-dessous si le sujet s'adresse à tous les membres du CAID.


27 mai 2014

SI VOUS RESTEZ ATTACHÉS À WINDOWS XP

 Lu sur http://www.silicon.fr

Des hackers étendent le support de Windows XP jusqu’en 2019

Des hackers ont trouvé le moyen de prolonger le support technique de Windows XP et d’éliminer les messages anxiogènes diffusés par l’outil de sécurité de Microsoft.





Le 8 avril dernier, Microsoft a stoppé le support technique de l’un de ses systèmes d’exploitation les plus populaires, Windows XP (voir à ce propos notre article « Fin de support de Windows XP : et maintenant, la panique ? »).
Comme attendu, les failles trouvées depuis dans les OS de la firme donnent des pistes aux pirates souhaitant accéder aux machines fonctionnant encore sous XP, lesquelles ne sont plus protégées contre ces récentes attaques.
Un problème de taille pour les utilisateurs, même si Microsoft continue ici et là à proposer des correctifs pour certaines applications dédiées à ce système d’exploitation (voir par exemple « Microsoft corrige la faille dans Internet Explorer même pour Windows XP »).

Halte aux alertes de Security Essentials

Security Essentials, l’offre de sécurité de Microsoft, n’est plus accessible en téléchargement pour Windows XP. Toutefois, la parade est simple, ce logiciel étant encore proposé via Windows Update. Des mises à jour de la base de signatures des virus seront proposées jusqu’au 14 juillet 2015.
Tout va bien donc ? Pas tout à fait : Security Essentials affiche en effet une alerte expliquant que le système n’est plus protégé. Alerte qui passe par l’affichage d’une icône rouge, normalement réservée aux cas où l’OS est infecté, où lorsque la base de signatures n’est plus à jour, ce qui n’est pas ici le cas. Ce message ambigu a poussé nombre d’utilisateurs à quitter XP… à tort.
Toutefois, des hackers ont trouvé le moyen de modifier Security Essentials afin d’éliminer ce message d’alerte. L’astuce (décrite sur cette page) consiste à s’appuyer sur la version 4.4.304.0 du logiciel (accessible sur de nombreux sites de téléchargement) pour modifier l’installation de cette solution.

Des mises à jour jusqu’en 2019 !

Reste un problème, celui de la fin du support technique de Windows XP. La solution proposée par les hackers est ici encore plus simple.
En modifiant certaines clés dans la base de registre de Windows (comme expliqué ici), il est possible de transformer Windows XP en Windows Embedded POSReady 2009, un OS utilisant la même base, à une différence près : son support technique sera fourni jusqu’au 9 avril 2019 !
L’auteur de ce hack propose également une astuce permettant de prolonger la vie de la mouture 64 bits de Windows XP, en s’appuyant sur les mises à jour fournies pour Windows Server 2003. Ceci permettra de disposer de mises à jour jusqu’au 14 juillet 2015.
Microsoft a d’ores et déjà averti les utilisateurs que ces correctifs, conçus pour d’autres marchés, ne pouvaient en aucun cas proposer un niveau de sécurité suffisant pour les utilisateurs de Windows XP. Ils resteront toutefois sûrement bien plus efficaces que l’alternative offerte par l’éditeur aux aficionados de Windows XP (= pas de correctifs du tout).



Aucun commentaire :