7 décembre 2014

LES VOEUX DU CUISTOT DES ADELLES

Où sont passées les neiges d'antan...

La terre se réchauffe...raconte le quidam
écoutant les élucubrations de savants personnages,
perdus dans la petite lucarne de la télévision,
échaudés par les marchands de pétrole inquiets
de ne plus vendre l'or de plus en plus rare du désert.
>>>


Nos grands-mères réchauffaient leurs enfants
avec de chaudes bouillottes emmaillotées de chaussettes.
Le lit conjugal , c'est bien son rôle, tenait lieu de chaudron,
les pieds dans les chaussons, la cape-à-vis sur la tête...
on se réchauffait à la lueur des bougies chevrotantes.

C'était le bon temps ! Nous racontent les historiens,
cherchant dans les bouquins et les archives poussiéreuses
les traces des populations des campagnes jamais à cours d'idées.
L'hiver on se tenait autour de l'âtre toujours allumé,
les plus nantis jetant un fagot de bûches dans le « kuntscht »

La terre se réchauffe, proclament les savants professeurs,
excusant au passage les inondations, tempêtes et autres tsunamis,
oubliant les méfaits des civilisations modernes acharnées
par le bétonnage, les remembrements , zonages et dézonages...
responsables au premier chef de tous les méfaits de la nature !

Au CAID, c'est le coeur qui se réchauffe constamment !
L'informatique tient lieu de fourneau dans lequel se distille
la bonne humeur et la convivialité, oubliant soucis et bobos...
Il nous reste à souhaiter à toutes et à tous santé et sérénité,
dans l'année qui s'annonce pleine de surprises caidiennes !

Rodolphe Simon                                               décembre 2014

2 commentaires :

  1. Merci à toi Rodolphe pour tes mots toujours si bien distillés et qui réchauffent le coeur!
    J.-François

    RépondreSupprimer
  2. MERCI Rodolphe pour le rappel des réalités de l'ancien temps.
    Jo & Nadia / 7 décembre 2014

    RépondreSupprimer

Pour améliore ce blog nous avons besoin de votre commentaire.
Merci d'avance