ACTIVITÉS PROGRAMMÉES

POUR TOUS :
Lundi 11 juin, 9h30, grande salle - Balade Sonore : Information, Bilan, Avenir

PRÉAVIS :
Lundi 28 mai, la salle d'informatique est réservée pour un groupe de travail

POUR PC
28 mai 2018 : Ateliers libres
POUR MAC
28 mai 2018 : Atelier libre
POUR GROUPE TABLETTES
Pas d'activité programmée
POUR GROUPE FACEBOOK
Pas d'activité programmée

7 mai 2018

DISCOURS D'INAUGURATION DE LA BALADE SONORE DU 4 MAI 2018 PAR RODOLPHE SIMON

Monsieur le Ministre,
Mesdames et Messieurs les invités,
Chers apprentis de la DIVTEC
Chers amis et amies du CAID

Vous dire que le CAID est satisfait aujourd'hui n'est qu'un doux euphémisme !

C'est avec  un ouf de soulagement que  les responsables du projet de balade sonore vous accueillent sur le site du chemin du Vorbourg.  Nous avons appris à le découvrir et à l'apprécier ces derniers jours, en le parcourant chaque fois... avec un plaisir renouvelé.
Comment faire parler ou chanter les vénérables tilleuls de l'allée, tout en préservant le cadre mythique du chemin, sans froisser la faune particulièrement sensible en ces lieux, autorisant alors les promeneurs ou passants à  se distraire...en écoutant le chant des oiseaux... une musique d'ambiance, et pour les plus courageux...les quelques histoires présentant les différents thèmes proposés par notre balade bucolique.
Le projet, s'il a mûri dans les quelques têtes vieillissantes des membres du CAID  a été conçu et réalisé par les jeunes apprentis de la division technique de Porrentruy, bien accompagnés par leurs professeurs. Le défi n'était pas simple à relever. Et ces jeunes "pousses"ont mordu sans retenue à l'hameçon que leur tendaient les vieilles branches du CAID.
Pour ces mordus d'algorithmes, c'est un véritable travail pratique, avant leur entrée dans le monde survolté du travail et des loisirs... tel que nous le subissons aujourd'hui. Cette réalisation démontre que même l'informatique...mise au service du bien-être de la population... peut... et doit apporter du plaisir dans toutes les activités quotidiennes de la vie.

Alors bravo les jeunes, le mérite leur revient et je tiens à citer leurs noms.

Louis Bandelier/ Dimitri Kohler/ Clément Petignat/ Mehdi Guyot/  Tom Marti/ Jasiki Adrian/ Corin Camenzind/ Gauthier Nobs/ Shresta Mahesh/  Léonardo Absjörsen/ Nathan Riff/ Tomas Ribeiro/ Elias Monnerat/ Sebastien Pape.
Un grand bravo à eux tout comme à leurs professeurs!
Lorsqu'ils reviendront se balader sur ce même chemin, dans trente ou cinquante ans dans une voiture sans chauffeur ou dans un drône individuel, il se souviendront de cette modeste journée du 4 mai 2018.
Je tiens à remercier Monsieur Jean Ammann, directeur, tout comme son adjoint Claude Maître et l'ensemble du corps enseignant d'avoir osé parier sur un projet concret  dans le terrain, professeurs, formateurs et dirigeants de la cité des sciences du Jura: Bravo et merci !

Ces dix cages à oiseaux réparties sur le chemin servent également de symbole.
Symbole au respect de la nature et de la faune merveilleuse qui se complaît en cet endroit magique! Merci donc à la SEPOD, qui a également compris notre volonté de souscrire au respect des oiseaux et à leurs chants merveilleux.
Lorsque j'écoute aujourd'hui la "corneille" grailler ou le merle à bec jaune chanter, j'oublie mes tracas quotidiens.
Merci à la Municipalité et à la Bourgeoisie de Delémont , qui ont ouvert pour l'été les différents tiroirs des autorisations indispensables à cette réalisation. Tout comme l'Office de l'environnement de St-Ursanne qui a apposé le tampon déterminant sur le document qui autorise exceptionnellement l'utilisation à des fins particulières d'un site patrimonial  protégé.
Vous aurez compris que notre défi, parsemé d'embûches administratives,
est opérationnel, et permettra à tous les passants, promeneurs ou pèlerins
d'un  jour d'écouter et d'apprécier...mais aussi de critiquer et nous serons sensibles à toutes les remarques. Notre adresse mentionnée sur les affiches du parcours, vous permettront de nous atteindre, par courriel...bien entendu!

Vous aurez compris également que même les projets les plus fous, ne se réalisent pas gratuitement. Nos sponsors fidèles lorsque je frappe à leurs portes ne manquent de me déclarer sur un ton badin:
“Je vais encore ouvrir mon portefeuille cette fois, j'ai bientôt l'âge d'entrer
au CAID !” Vous serez les bienvenus. Vous méritez les remerciements chaleureux du public. La  plupart de nos manifestations populaires n'existeraient pas sans votre appui.
La LORO, Pro-Senectute, la Fondation UPSILOS, l’entreprise D. Comte, l’entreprise F-Chèvre, la Municipalité de Delémont, la banque Valiant, la Bourgeoisie, laSociété de Développement, les artisans boulangers. le
restaurant du Mexique et celui de la La Croix, le restaurant du Boeuf, le restaurant l'Espagne et le restaurant Le Vorbourg et enfin Gerber électricité.
Il n'y a pas de problèmes...Il n'y a que des solutions !  grâce à un simple clic, tout devient possible. C'est le langage des plus doués des nouvelles sciences de la communication.
Le CAID aura permis cette transition générationnelle. La balade sonore est un cadeau, pour le vingtième anniversaire du club que ce dernier offre non seulement à ses 250 membres, mais à l'ensemble de la population. Les membres féminines ou masculins du club s'enorgueillissent de rester jeunes et actifs, malgré les quelques cheveux blancs, voire l'absence de cheveux de la plupart de tous mes amis du CAID. Je relève que les neurones de tous ces vaillants adeptes de la souris, dont le plus âgé à fêté ses nonante-deux printemps: c’est Roger Voser qui a réalisé la magnifique affiche de la balade. Les membres du CAID acceptent avec sérénité, les plus jeunes adeptes ayant atteints l'âge fatidique de 60 berges...et ces derniers s'en donnent à coeur-joie de démontrer leur dextérité à l'usage de monde Internet que leurs prédécesseurs n'avaient pas connu. Cette confrontation de cerveaux s'opère dans la bonne humeur et dans la convivialité, la clé du succès du CAID.
Merci enfin à mes amis du quatuor: Jean Paul Miserez, Jean-Claude Crevoisier
Philippe Tharin qui m'ont supporté vaillamment...accompagné dignement et aidé courageusement.

Vive le CAID !
 

Aucun commentaire :